Abonnement aux flux: Articles | Comments

Concert littéraire rock | Sanseverino

Commentaires fermés sur Concert littéraire rock | Sanseverino

Sanseverino02

SANSEVERINO

 

« Mes soixante tweets »

 

concert littéraire rock

 

Rock et humour (noir ?) garantis !

 

l’association encres vives vous invite à cet évènement :

DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018 / 16h
Petit Théâtre – Centre culturel Saint-Ayoul
10, rue du Général Delort 77160 Provins

Gratuit / Sur réservation (en envoyant un mail à) :
reservations@salondulivreprovins.fr

 

avec

STÉPHANE SANSÉVÉRINO
chant, lecture et guitare

CÉCILE RICHARD
chant et lecture

et

JEAN HANELA
percussions et batterie

 

 

Pour Encres vives, Sanseverino propose un concert littéraire rock : une adaptation scénique de « Mes soirs sans tweet », le roman de l’écrivain Jean-Bernard Pouy, paru aux éditions Folies d’encre en 2018. Une soirée littéraire, rock et pleine d’humour (noir ?) à ne surtout pas manquer !

À l’issue du spectacle, un entretien permettra au public d’échanger avec les artistes.

 

 

Sanseverino & Cécile Richard

Sanseverino
& Cécile Richard

Sanseverino – Auteur, compositeur et interprète

D’origine italienne, par ses grands-parents arrivés en France dans les années 1950, Stéphane Sansévérino alias Sanseverino, est né à Paris en 1961. Dès son plus jeune âge, il voyage en famille aux quatre coins du monde, grâce à son père devenu papetier, et découvre de nombreux styles musicaux. À 20 ans, il prend des cours de théâtre puis apprend la guitare et le banjo. Il participe à divers groupes dont « Les voleurs de poules » (de 1992 à 1999).
En 2001, Stéphane Sansévérino sort son premier album solo « Le tango des gens » sous le nom désormais de « Sanseverino ». Cet album reçoit le Prix de l’Académie Charles Cros. En 2003, Sanseverino obtient une Victoire de la Musique pour la « révélation scène ». Après « Le tango des gens » suivront sept autres albums studios et deux albums live.
Passant du swing manouche au rock et au blues avec aisance, Sanseverino couvre à travers ses huit albums des décennies de musique et d’influences, toujours avec virtuosité, justesse, enthousiasme et énergie. Inspiré par la musique tsigane, le jazz manouche, le rock’n’roll, le blues, la country, le bluegrass et la chanson française des années 1920 à 1960, il livre depuis près de 20 ans, des projets aboutis et passionnés, au ton souvent caustique et humoristique.
Notons qu’en 2015, Stéphane Sansévérino et sa compagne Cécile Richard, avec qui il compose textes et chansons, sortent un livre-disque (une bande dessinée et un CD audio) intitulé « Papillon / Sanseverino est Papillon ». Cécile Richard, qui est par ailleurs la chanteuse du groupe « Animale nocturne » (ex-Charlie Richard & the Cash Dispensers), signe ici le scénario de cette bande dessinée, adaptation de « Papillon », le roman d’Henri Charrière. Stéphane Sansévérino y incarne le célèbre bagnard Henri Charrière et chante ses aventures au son de sa guitare. Surnommé « Papillon », Henri Charrière est un séducteur du Montmartre des années 1930. Accusé à tort d’un meurtre, il est emprisonné, mais trouve un moyen de s’évader.

Sanseverino01À écouter : Sanseverino, Le tango des gens, Saint George – CH+, 2001 / Les sénégalaises, Saint George – CH+ – Sony Music, 2004 / Live au Théâtre Sébastopol, Saint George – CH+ – Sony Music, 2005 / J’te plais pas, Mathilde : mini-album, Sony – BMG, 2005 / Exactement, Saint George – CH+ – Sony – BMG, 2006 / Sanseverino aux Bouffes du Nord : live, Saint George – Sony – BMG, 2008 / Les faux talbins, Sony – BMG, 2009 / Honky Tonk, CH+ – Columbia, 2013 / Le petit bal perdu : album de reprises issues du répertoire de la chanson française des années 1930 à 1960, Sony Music – Columbia, 2014 / Papillon, Sony Music – Columbia, 2015 / Montreuil/Memphis, Sony Music – Columbia, 2017.

À lire et à écouter : Sanseverino est Papillon : bande dessinée + CD audio, La Boîte à bulles, 2016 (D’après « Papillon », le roman d’Henri Charrière (célèbre bagnard des années 1930). Adaptation et scénario : Cécile Richard, dessins : Sylvain Dorange, chansons : Sanseverino).

 

 

JeanBernardPouy01« Mes soirs sans tweet : roman » de Jean-Bernard Pouy (éd. Folies d’encre, 2018)

En 2008, le repas dominical se terminait par un parricide symbolique de « l’ex-soixante-huitard-attardé » (dans J.-B. Pouy « Mes soixante huîtres : roman » éd. Folies d’encre, 2008).
En 2018, autour de la blanquette, « ça ne crie plus, ça oublie les noms d’oiseaux, et ça parle encore moins, et ça sent l’huile essentielle ». Non, la descendance pianote sur le Smartphone. Mais le soixante-huitard est de moins en moins attardé, il s’est offert un Iphone, a musclé ses pouces, est devenu l’Art Tatum du smartfaune. Alors, par portables interposés, s’engage une conversation qui commence par…

#JeSuisPapa :
Je trouve que la blanquette, maman l’a vraiment réussie. Non ?
Macron, lui, adorerait. Et vous ?

Et ceci n’est qu’un début,
continuons le repas,
les tweets,
le combat !

JeanBernardPouy02Jean-Bernard Pouy – Né en 1946 à Paris, Jean-Bernard Pouy est l’auteur de nombreux romans noirs (dont douze publiés dans la collection « Série Noire » des éditions Gallimard), de nouvelles et d’articles. Il est directeur et créateur de collections littéraires : « Zèbres », « Le Poulpe », « Pierre de Gondol », « Série grise », « Tourisme et polar », « Suite noire »… Grand adepte de l’Oulipo, il pratique assidûment l’écriture à contraintes. Jean-Bernard Pouy a reçu le Grand Prix de l’Humour Noir pour l’ensemble de son oeuvre en 2008. « Ma ZAD » (éd. Gallimard, Série Noire, 2018) et « Mes soirs sans tweet » (éd. Folies d’encre, 2018) sont ses deux derniers romans en date.

 

 

Concert littéraire : « Mes soixante tweets » / conception et montage des textes : Nadine Eghels / coproduction : Encres vives – Textes & Voix.